COUP DE FOUDRE

de et par 

    Eric Druel   et   Mathieu Van Berchem

 

Mise en scène: Alexandre Pavlata

Collaboration artistique : Edith Baudoin

Le nouveau spectacle des Paraconteurs en cours de création   2019-2020 à découvrir  

E entre sur scène, une fleur à la main; il a rendez-vous avec une femme. M entre à son tour, une fleur à la main; il a rendez-vous avec une femme.

 

Voyant la coïncidence, les deux amoureux en rient, s’aident mutuellement à être le plus beau possible. Puis se moquent des femmes, toujours en retard, toujours à se faire belles…

 

Ils se montrent les photos de leurs promises...et découvrent qu'ils aiment la même femme. Laquelle ne viendra pas . Par dépit, ils échangent leurs fleurs.

Et c'est le coup de foudre. Entre eux et malgré eux.

 

De ces deux vieux hétéros, machos, s’échappe quelque chose qu’ils ne maîtrisent pas. Une émotion fulgurante qui va bouleverser leurs vies de coureurs de jupons. Et les entraîner vers un amour imprévisible.

NOTE D 'INTENTION

 

C’est le parcours émotionnel de ces deux hommes qui nous intéresse. Leur amitié. Puis cet autre chose qui surgit.

 

L’un accepte cet amour sans se poser la moindre question, ébloui par ce coup de foudre. L’autre est saisi par un doute. C’est trop. Trop vite. Se marier, à peine un instant après avoir rencontré l’âme sœur, qui plus est en «changeant de bord»…

L’histoire, c’est l’évolution de leur rapport amitié/amour, de leur rencontre jusqu’à leur première nuit ensemble.

 

Seuls des clowns peuvent ainsi passer, en un seul instant, de leur vie tranquille d’hétérosexuel un peu solitaire à une homosexualité déroutante. C’est ce qui nous intéresse. Ce que des êtres humains vont mettre des mois, des années à ressentir, refouler, rejeter, accepter, les clowns vont le vivre subitement, devant le public « témoin ».

 

C’est aussi, pour nous, une façon de “banaliser” la vie amoureuse entre deux hommes:  ce que nous vivons sur le plateau, tout le monde peut le vivre un jour. Même des hommes très sûrs de leur virilité. Et, au fond, ce n’est pas si grave que ça.

Sans parole

 

Ici, comme dans notre spectacle précédent, ConSéquences, point de paroles ou presque, pas de mime au sens classique du terme. Mais une gestuelle dépouillée, où les petits riens, les moindres gestes font sens

 

C’est par un travail de plateau que nous cherchons cette gestuelle. En grande partie face public: pour que chacun cherche de quelle manière cette rencontre altère son état, son quant-à-soi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dramaturgie

 

Le clown vit et joue au présent. Est-il par essence rétif à toute construction dramaturgique ? Dans notre spectacle précédent, ConSéquences, nous avons exploré la relation entre ces deux personnages plutôt sous forme de sketches, de séquences. Cette fois nous partons d’une histoire, d’une construction dramaturgique, que nous explorons, habitons, développons. Sans tomber dans une narration trop serrée, qui empêcherait les clowns d’être au présent. Mais avec un fil conducteur clair pour permettre au spectateur de suivre le récit.

 

Au fil des étapes de l’histoire (rencontre, mariage, nuit de noces, etc.) la dramaturgie, c’est aussi l’évolution de leur relation. Comment chacun reçoit et accepte cette nouvelle vie à deux. L’un croit plus au hasard, l’autre plus au destin. L’un subit, l’autre prend à cœur de vivre à fond jusqu’au bout de cette amitié-amour. Jusqu’à la crise? A la vie conjugale ?

Contact diffusion

Veronic ROUX VOLOIR   06 63 75 08 57

rouxvoloir@gmail.com

  • s-facebook
  • s-tbird