Tres chere afrique

Ils en parlent

 

"Très Chère Afrique est une pièce sensible et déjantée avec mime, danse malgré ses propos graves"

 

Ouest France

 

De questionnements en situations absurdes, de paranïa en remises en question, Très Chère Afrique appuie là où çà fait mal et fait résonner toutes les contradictions des personnes aisées. Un questionnement universel."

 

Le Maine Libre

 

"Ce bric à brac fantaisiste est une merveilleuse construction, il semble qu’un soufle pourrait la coucher, mais cette fragilité de babioles nous embarque, nous élève.

Il y a un goût d’enfance dans tout cela. La beauté n’est que de fragments, de moments.

Bravo et merci !"

 

Carole Martinez

Auteur du coeur cousu (Paris, éditions Gallimard), du Domaine des murmures (Paris, éditions Gallimard)

Prix Goncourt des lycéens 2011

 

.

"Beau, profond, intelligent! Que demander de plus à une oeuvre d’art ? Des accents jodorowskiens, des virgules kusturikiennes, des points-virgules chapliniens.

Tout ce qu’il faut pour, positivement, rêver la réalité, et se réjouir."

 

Ali Lham

Philosophe

 

 

"Dans un décor de bric et de broc, digne du plus inventif recyclage africain, deux mimes ébouriffés bafouillent des syllabes incompréhensibles.

Moment de gravité. Belle performance des trois acteurs de la troupe «L’Arbre en Cage» des personnages forts et bien campés. Un grand merci."

 

Annie Hanquet

 

 

 

"Mimes et danses nous envoûtent. Créations de recup´ jouent le décor : caddy, trottinette, cage en tulle, poncho de carton.

Des ombres chinoises font voler notre imaginaire vers la réalité de l'Afrique. Ovations enthousiastes. Merci d'ouvrir nos coeurs."

 

Frédérique Daudon

photo : roux voloir

  • s-facebook
  • s-tbird