Très Chère Afrique a été joué en 2012-2013 pour une vingtaine de programmationsà Paris et en Ile de France.
C'est l'enthousiasme de Julien Cottereau sur le projet qui a permis de lancer la reprise de"Très Chère Afrique".

Des résidences de travail ont commencé avec les deux co-metteurs en scènes,  et les comédiens. 

l'écriture et la scéno sont retravaillées pour enrichir et  parachever  la reprise du spectacle.

 

Programmations

 

La reprise de ce spectacle est programmée :

au Cirque de Cie des Contraires - Chanteloup les vignes

Chanteloup les vignes - ave Ch de Gaulle -

près de la caserne des pompiers. le 16 avril à 19h et 17 avril à 15h .

puis à l'Espace Beaujon - Paris 

208 Rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 Paris

01 42 89 17 32

M° Ternes ou St Philippe du roule

Paris le 3 mai 2016 à 20h

Au théâtre de Poche Graslin - Nantes

Le samedi 29 juin 2016 à 21H 

et le samedi 11 juin à 19H
Enfin le Festival d'Avignon 2016 - Théâtre Notre Dame - Avignon

à 10h45 du 7 au 30 juillet

 

Si l’Afrique est le berceau de l’humanité, le lait maternel y est aujourd’hui aussi doux qu’effroyable. Depuis le 18ème siècle  elle est la corne d’abondance des vautours de l’occident. La douleur secrète des peuples africains se transforme en un cri intime et sourd chez chaque visiteur blanc qui foule du pied ces territoires de cocagne.

 

Ce texte est le cri vécu, intime, d’un français, employé d’American Express, missionnaire capitaliste en Sierra Leone dans les années 80. Il justifie son identité, exulte sa culpabilité et cristallise une relation complexe, abimée, irradiante, entre l’innocence et le cynisme, l’Afrique et l’occident.

 

Entre ce texte coup de poing, libératoire et implacablement honnête et la douceur ingénieuse de la mise en scène, l’émotion s’immisce et nous console.

L’art se pose une nouvelle fois comme gardien de l’éthique et de la sensibilité. Il masse nos consciences et apporte des solutions pour penser nos plaies profondes.

 

C’est pour ces raisons, et tant d’autres que vous découvrirez, que je défends avec enthousiasme le travail de Margaux Meyer. C’est avec plaisir et joie que je parraine ce spectacle qui, je le crois vous fera rire, pleurer et réfléchir ; vous troublera autant qu’il m’a bouleversé.

 

 

 

la lettre de julien cottereau

Equipe Très Chère Afrique & Théâtre Notre Dame


Photos tirées des premières programmations de Très Chère Afrique, - en avril -mai 2016, les nouvelles images.

et photos du dernier spectacle de Julien , Lune Air et Très chère Afrique  en 2012-2013

  • s-facebook
  • s-tbird